Entrées par Aurélia

Briser la forme des doubles et les contrats avec les forces planétaires et cosmiques…

L’Homme espritique est un principe individuel de par sa qualité et sa nature propre d’être une particule lumineuse et descendante directement d’un esprit créateur. Par ce principe la particularité de l’Homme est donc d’être une induction existentielle par l’extension matérielle créative d’un esprit.

Dans ce monde inversé cette vibration originelle intégrale et créative a été scindée en deux forces de polarités élémentaires, opposées et complémentaires puis fragmentée de différentes manières par des géométries et des processus qui ont réduit la conscience intégrale de ces Hommes à refléter par le biais d’un relais magnétique, les ondes d’une conscience morphique collective inférieure…

L’instantanéité de la vibration.

Ce qu’il se produit chez un être vibrant c’est que son temps est devenu par synchronisation subtile le temps de sa vibration.

Alors c’est par un mouvement fulgurant extrêmement précis de résonance vibratoire qu’il va investir une longueur d’avance qui par la vibration de son éther va l’informer préalablement et objectivement sur le temps matériel planétaire qui ne s’est presque pas encore produit…

Alors cet Homme très connecté à sa force d’esprit se fondra en fusion à ce mouvement télépathique sur-intuitif pour ne plus faire qu’un avec lui, car c’est à l’endroit de cet interstice lumineux que ce situe l’information parfaitement ajustée pour lui de l’intelligence par la vibration.
Et c’est dans ces quelques secondes – dans cette infime membrane de temporalité lucide…

Établir des constats et assoir une vibration centrique d’autorité…

Colère et Jugement: « Comment les maitres de l’illusion ont volontairement inversé deux principes intelligents pour éteindre le feu de l’esprit par le bon sentiment et l’eau de la haute spiritualité. Ou comment a été désactivée la volonté supérieure pour éliminer l’opposition, en narcotisant l’être dans les vapeurs d’abstraction des eaux nacrées de l’astral »…
L’Homme est un poisson c’est à dire qu’il est d’une certaine manière noyé entièrement dans les eaux inconscientes de l’astral et la spiritualité de cet Homme inconscient est à l’image d’une modulation d’un état chimique de l’eau sous forme de vapeur, elle donne ainsi l’apparence d’une forme de transparence mais reste de la même nature vaporeuse…

Casser la forme empirique…

L’expérience est une charge formative d’une certaine quantité de données, susceptible de produire – dans un certain temps – des effets, capables d’induire un certain circonstanciel, favorisant un terrain et colorant des possibles en proposant certaines configurations, toujours formées à partir de l’élan d’un influx vibratoire en rapport avec un bagage de mémoire.
Ainsi pour exemple l’Homme qui brise une brindille sous son pied le matin, créera en tout inconscience une multitude d’effets le soir qui s’inscriront dans un champ de données expérientielles dont il sera – par effet sympathique – l’acteur, le témoin et le scribe. La tradition spirituelle qui est une doctrine mystique polarisée par les plans subtils…

La difficulté dans ce monde…

La difficulté dans ce monde c’est que plus un Homme laisse passer de lumière et émane le rayonnement de sa lumière éthérique plus les entités qui s’y opposent sont de nature coriace et puissantes car il y a toujours une partie de cette lumière qu’un corps charbonné ne peut pas prendre et ces forces utilisent ces émanations résiduelles contre lui pour se renforcer et cela effectivement se produit et a lieu dans le propre champ énergétique de l’Homme directement mais aussi dans l’interaction relationnelle avec l’autre, lorsque il existe un décalage entre les fréquences vibratoires, alors même si l’un est très vigilant et maintient en tension la fermeté de sa volonté et ajuste sa vibration, l’autre n’est pas pour autant à l’abri de subir par la lumière du premier les ravages de la remontée des ombres…

L’initiation lunaire, préambule à l’initiation solaire…

Il est intéressant de comprendre la mécanique vibratoire précise de l’esprit en l’Homme et comment l’esprit fait preuve d’un certain opportunisme subtil pour amorcer en intelligence et dans un certain temps, le processus d’électrification cellulaire nécessaire pour venir produire – par un choc de nature vibratoire – le contact avec le plan systémique et amorcer le commencement de l’initiation solaire chez l’Homme inconscient.

Ainsi l’initié lunaire qui pourrait être qualifié d’initié spirituel va donc dans son ascension involutive et par la force de l’âme planétaire ésotérique être premièrement soumis entièrement à l’induction d’un cœur ego coloré d’émotivité et va ainsi amorcer…

Venu un temps et venue l’heure exacte de ce temps…

Venu un temps et venue l’heure exacte de ce temps par une mécanique vibratoire et une ordination extrêmement précise tout Homme passera par l’épreuve du feu blanc électrique amorçant par un processus d’électrocution la mort psychologique et traversera l’intégrale dégradation des fondements de la personnalité en étant poussé à la bascule par les forces évolutives de l’esprit et au bord de la limite du territoire mental et du supportable pour ce dernier.

La lumière réelle ne fera aucun cadeau vibratoire à l’ego psychologique ni à l’âme astralisée car la pensée réflective et l’émotivation sont deux réceptacles occultes diffractés de la conscience universelle…

Carnet de bord d’immersion du moment…

En ce moment j’ai de plus en plus la sensation d’être plongée dans une sorte de mirage ou de rêve diurne, la texture de l’atmosphère a comme changée ou ma perception a bougée et maintenant elle a pour moi la même texture que le rêve nocturne.

Avec cette sensation d’irréalité étrange et d’aberrations multiples, de modulations spatiotemporelles, de décalages, c’est difficile à décrire mais c’est proche d’une sensation cotonneuse comme si l’atmosphère était gazeuse et l’air légèrement flou et crépitant sous des précipitations lumineuses comme des milliers de pixels multicolores donnant l’aspect du bruit et opacifiant l’espace…

La supraconscience ça n’a rien de passif…

La supraconscience ça n’a rien de passif, la passivité chez l’Homme conscient réside dans sa démotivation totale et stricte à dépenser son énergie pour se faire manipuler et induire en erreur!
La lucidité est un état de tension permanente et cela n’a rien à voir avec le lâcher prise spirituel, un Homme conscient ça ne médite pas ça perçoit! Parce que c’est tout le temps présent! L’Homme conscient ne lâche pas prise, il se dépolarise!
Le lâcher prise spirituel, c’est lâcher l’attention et la tension du courant!
Alors les tensions diminuent effectivement mais savez vous pourquoi les tensions diminuent de la sorte?…

L’Esprit en l’Homme conscient…

Il faut savoir que l’esprit ne fait rien faire et n’impose rien directement à L’Homme conscient, l’esprit descend la lumière réelle pour éclairer l’occulte en l’Homme inconscient.
L’esprit montre donc à l’Homme encore inconscient – par la lumière – l’ombre de la manipulation des autres plans à son endroit.

Et cela a lieu dans le seul but que l’Homme conscient s’exerce à la maitrise de sa propre puissance d’autorité et développe sa propre volonté pour acquérir son indépendance et devenir intégralement réel.

Si l’Homme en voie de conscientisation ne comprend pas cela et développe une sorte de pathologie préconsciente…