Aurélia Delescluse | auteur, écrivain, Accompagnatrice Holistique

« Dans mon expérience d’hypersensible… »

Dans mon expérience d’hypersensible, j’ai pu observer les jugements, des diagnostiques souvent sévères et inappropriés ou encore les attitudes passives agressives de ceux qui semblent coupés de leurs émotions – ou en ont peu – rationalisant tout à l’extrême ou étant en proie avec une lutte intellectuelle en eux même, exerçant un contrôle rigide sur leur propre sensibilité et leur monde émotionnel et refusant de connecter en ressenti la part vulnérable de leur humanité; au moyen de jugements et rejets parfois appuyés par des croyances spirituelles ou dogmatiques, venant disqualifier ces parts délicates du vivant et de l’enfant moi qui désirent s’exprimer ainsi…

Aurélia Delescluse | auteur, écrivain, Accompagnatrice Holistique

« Si tu confonds… »

Si tu confonds plénitude et recherche d’intensité émotionnelle, tu passeras ton temps dans des aéroports à attendre des avions qui ne viendront – jamais à l’heure – t’amener à la destination de ton vrai désir.
Tu seras mobilisé et tendu à l’extrême comme un arc prêt à décocher sa flèche, pour transpercer la prochaine cible mais jamais présent au rendez vous – superbe – de ce qui est déjà là et offert.

Tu as soif d’autre chose d’inaperçu.

Quelque chose qui ne dépend de rien.

Même pas de toi.

Si tu établis ton bonheur sur trop de préférences, tu seras perpétuellement en mission, noyé sous le manque et l’offense. Déçu de goûter tout ce que tu refuses, dont tu ne perçois pas encore le trésor discret et délicat, embrassé à la pulpe de la seconde qui s’impulse…

Aurélia Delescluse | auteur, écrivain, Accompagnatrice Holistique

« Je vous souhaite… »

Je vous souhaite donc un minimum d’aversion et d’attachement.

De toujours trembler moins devant les idées et les concepts, vous en affranchissant simplement et autant que possible. Je vous souhaite ainsi de ne plus vous identifier à des pensées en vous enferrant à une forme particulière pour jamais ne vous y définir et vous enfermer à l’intérieur – à double tour – en jetant la clé. De ne jamais vous faire prisonnier de vous même ou du monde. De ne point vous scléroser avec lui. Et je vous souhaite aussi de ne pas non plus vous blesser à l’envie de condamner définitivement ceux qui s’y risquent.

Je vous souhaite de ne pas faire de distinction entre vos frères et même plus…

Aurélia Delescluse | auteur, écrivain, Accompagnatrice Holistique

« Donner de l’empathie… »

Donner de l’empathie ce n’est pas mettre en place des stratagèmes pour bricoler l’intelligence ou la sensorialité de l’autre à l’aide de grigris, de techniques de développement personnel, de science érudite ou spirituelle et de pensées magiques ou de bonne intentions gentilles mais – hélas – souvent mal ajustées.

Ni le tirer vers soi même et dans sa propre musique et expérience – perception ou sécurité – en restant au sec vers son propre besoin.

C’est sonder avec pertinence ce qui se vit à l’extérieur et l’évaluer à son plus juste niveau, au plus proche du sa réalité. Sans comparer ni se valoriser secrètement d’être sorti d’affaire et renforcer au passage sa propre estime dans une prise de pouvoir déguisée en altruisme…

Aurélia Delescluse | auteur, écrivain, Accompagnatrice Holistique

« Captation maïeutique… »

Captation maïeutique.

Ce cœur brisé te va si bien mon ami,

Lorsque tout lâche,

Tout a craqué en son centre et commence à s’assouplir.

Quand plus rien ne retient le vent mais que tes cheveux se laissent bercer avec lui.

Quand la sérénité a gagné tes sens et commence à battre doucement et peut nous parvenir.

Quand les rêves brisés t’ont emporté dans un espace où tout te va et tu peux être en paix.

Quand tu t’es laissé quitter par la passion et qu’à la porte de ton cœur ton âme soupire sa musique.

Quand tu es partis avec les oiseaux pour chanter sous les tilleuls et les jonquilles.

Quand même le bleu du ciel à coté de toi ne parait pas tranquille.

Quand tu es déposé sur le miracle d’être ici avec rien et que de tout ce qui est possible, tu es riche.

Ce cœur brisé te va si bien mon ami…

Aurélia Delescluse | auteur, écrivain, Accompagnatrice Holistique

« Comment l’Aimer… »

Comment l’Aimer.

D’abord il faut que l’âme de cet être vous touche profondément jusqu’à en être ému aux larmes.
Pas l’admirer non, pas la sublimer, pas être séduit, être touché. Pour de vrai.
Alors il faut un point d’impact et que quelque chose se déchire dans la toile, être bousculé par sa présence, comme arrêté. Suspendu.

Puis en tout point curieux et avoir envie de la lire comme le meilleur des romans ou de la boire comme le plus savoureux des breuvages mais y résister.
Que la façon dont elle a organisé son intériorité et le chaos qu’elle couve derrière ses joies, vous soit quelque chose de si gracieux, si poétique, si exotique et de si fascinant que ce soit pour vous comme un voyage à l’autre bout du monde…

Aurélia Delescluse | auteur, écrivain, Accompagnatrice Holistique

« Qu’est ce que l’esthétique de l’Amour?… »

Qu’est ce que l’esthétique de l’Amour?

C’est un Art sublimatoire qui relie les abîmes et colorie les espaces pleins du vide pour se les réconforter d’Aimer, se les faire chaleureux puis limpides.
C’est se câliner l’essence et redorer ses lectures de la vie pour qu’elles se fassent luire et en scintillant s’enivrent.

L’esthétique de l’Amour est ce fond moelleux du cœur tendre et de son aspiration à la paix, à la cessation de la violence, c’est la mouvance des sourires. Le tintement joyeux des éclats du rire.

C’est le plumage chatoyant de l’âme sensible, un niveau de réceptivité, de porosité, une fusion collective, un balai dans une danse sensuelle furtive.

Cela donne une beauté, un éclat qui émane des mots et des pensées…

Aurélia Delescluse | auteur, écrivain, Accompagnatrice Holistique

« Lâchons nous la grappe… »

Lâchons nous la grappe

Depuis quelques années nous assistons à un véritable essor de la politique de l’effort…
Dans la jungle des repas de l’ambassadeur, il y a pléthores de positionnements.
Chacun y va de son avis, de bon train, de son conseil, toujours avec bienveillance bien sur et amoureusement…
Voilà le système pervers du « spirituellement ».

Certains incitent au dépassement de soi donc à marcher devant ses propres pieds, d’autres font du développement personnel et veulent se grossir, augmenter, d’autres sont dans le renoncement et disent OUI au fait de dire NON quand d’autres disent : »JE PEUX tout car JE SUIS » opposé à celui qui dit : « JE n’ai que ce que je mérite car je suis PETIT »…

Aurélia Delescluse | auteur, écrivain, Accompagnatrice Holistique

« Suis je assez grand?… »

Suis je assez grand?

Quelques pensées me viennent ce soir selon mes inspirations du moment sur le « suis je capable de ».
Puis je le faire tout seul?
Ai je réellement besoin d’une échelle, de conseils, de pratiques et de temps pour trouver ce que je suis, pour aller à la rencontre de mon Être véritable…dans une certaine mesure et avec mesure certaine je dirai oui probablement et…

Si je ferme mon esprit à d’autres sentiments, d’autres possibles, d’autres potentiels, d’autres réalités….
Si j’ancre dans mon cœur et dans mes pensées que le chemin sera long, qu’il sera dur et qu’il prendra du temps, beaucoup de temps.
Qu’il me faudra 30 années, 40 ans pour, après avoir frappé à toutes les portes, me résigner à creuser un trou assez grand au fond de moi même pour aller semer la graine de la conscience…

Aurélia Delescluse | auteur, écrivain, Accompagnatrice Holistique

« Interrogations sur la tolérance… »

Interrogations sur la tolérance.

Respecter la vérité de l’autre…Oui et…

Il est important pour que la détente relationnelle s’installe d’offrir à l’autre tout son respect pour son univers et pour son sens de l’ordre intérieur mais aussi pour son ordre du rêve et montrer patte blanche pour lui faire honneur en s’inclinant à l’endroit même de son ciel, celui là où il a savamment orchestré son chaos et avec tendresse installé ses étoiles.

Il est important pour savoir bien l’aimer de se relier à sa vérité.
Et au delà de cela, lorsque la vérité d’une personne est une vérité faite de violence, de haine et d’intolérance et qu’elle met en danger les nuances de la vie, faut il la rejoindre là aussi?
Faut t il avec prudence la laisser se complaire dans le manque d’amour?…